dimanche 14 février 2016

Lait capillaire au lait de coco, huile de coco, miel, karité, ricin et cire d'abeille

Bonjour tout le monde !

J'espère que vous vous portez bien ! Il m'a été très difficile d'attendre ce jour afin de partager avec vous cette nouvelle recette de lait capillaire, tellement je suis emballée par ce dernier ! 
Mon petit lait capillaire au lait de coco, huile de coco, miel, karité, ricin et cire d'abeille
Pour celles et ceux qui me suivent, vous le savez, je vous l'ai déjà avoué : les laits capillaires c'est pas trop mon fort ! Je ne suis jamais satisfaite, soit de la texture finale, soit de l'efficacité....bref, il y a toujours quelque chose qui cloche !

Mais aujourd'hui, je suis  plus que ravie de cette recette dont l'ingrédient principal est le lait de coco. En fait, j'ai remarqué que plus j'utilise le lait de coco plus j'en suis satisfaite !

Pour les personnes qui me viennent de me rejoindre ici, j'ai décidé depuis quelques semaines de faire une gamme dans laquelle j'utilise essentiellement du lait de coco, afin de favoriser la pousse des cheveux. Au menu, vous pouvez déjà trouver un shampoing au rhassoul, thé noir et lait de coco, un après-shampoing au lait de coco, thé noir et karité, un masque fortifiant au henné neutre, lait de coco, karité et huile d'avocat ainsi qu'un masque hydratant au lait de coco, gel de lin, miel et karité. 

Je vous fais donc un petit rappel des propriétés du lait de coco :
  
Le lait de coco 
Le lait de coco permet d'hydrater et surtout de nourrir les cheveux en profondeur 
Il est aussi connu pour faire pousser les cheveux mais doit alors être utilisé de façon continue et régulière (en cure) pour obtenir de bons résultats.   
Le lait de coco a la particularité soit de lisser les cheveux soit de mieux dessiner les boucles.   
Il permet également de faire "dégorger" les colorations et ainsi de se débarrasser des résidus chimiques. 

Passons maintenant à la recette du jour.
Pensez à bien désinfecter votre matériel de cosmétiques, vos contenants, votre plan de travail ainsi que vos mains.

Le matériel : 
une balance de précision / trois bols dont deux pour le bain-marie / deux casseroles pour le bain-marie / un mini fouet ou batteur mousseur / une spatule / une thermomètre (facultatif) /une bouteille stérilisée de 500 ml  

Les ingrédients pour 400 ml environ :
Phase huileuse, (Phase A)

- 55 g d'huile de coco (huile qui nourrit et lisse les cheveux. Riche en acide gras elle pénètre au coeur de la fibre capillaire pour protéger et réparer les cheveux abîmés. Elle les rends vigoureux et brillants)
- 50 g d'huile de caprylis (appelée huile de coco fractionnée, c'est une huile sèche au toucher très fin. Elle est très émolliente et améliore la pénétration des actifs)
- 25 g de beurre de karité (nourrit profondément, adoucit et gaine la fibre capillaire. Il redonne beauté et brillance aux cheveux)
- 30 g d'huile de ricin (l'huile de ricin fortifie et favorise la croissance des cheveux)
- 3 g de lécithine de soja (émulsifiant végétal qui possède de très bonnes propriétés émollientes. Il permet aussi de stabiliser les émulsions)
- 5 g d'acide stéarique (agent de consistance qui permet d'épaissir les préparations, l'acide stéarique est un acide gras présent dans de nombreux beurres et huiles végétaux comme le karité ou le cacao)
- 12 g de cire d'abeille (permet d'obtenir des crèmes protectrices et filmogènes. Elle apporte un toucher doux aux crèmes. Elle stabilise les émulsions) 

Phase aqueuse, phase B
- 180 g de lait de coco
- 10 g de glycérine végétale (agent hydratant, émollient, humectant et adoucissant)
- 22 g de miel (excellent hydratant qui possède des propriétés apaisantes et nourrissantes. Il rend les cheveux doux et brillants)

Autres ajouts, phase C
- 3,6 g de MSM (excellente source de soufre qui apporte force et beauté aux cheveux)
- 2 g de d'actif phyto'liss (actif qui possède un effet lissant et disciplinant sur les cheveux. Il gaine la fibre capillaire et rend les cheveux plus lisses, plus doux, plus brillants)
- 2,4 g de cosgard (conservateur)

Tous les ingrédients utilisés proviennent du site AROMAZONE (sauf le lait de coco et le miel).

Le pas pas : 
  1. Transférez tous les ingrédients de la phase A (phase huileuse) dans le premier bol.
    La phase huileuse
  2. Transférez tous les ingrédients de la phase B (phase aqueuse) dans le second bol.
    Le lait de coco
    La glycérine végétale
    Je l'ajoute au lait de coco
    Le miel
    Je l'ajoute au reste
    Les deux phases ensemble
  3. Placez les bols au bain-marie jusqu'à la fonte totale de la cire d'abeille et de l'acide stéarique. Vous pouvez vérifiez la température avec un thermomètre en n'oubliant pas que la cire d'abeille a un point de fusion de 63°C. Amenez donc la phase huileuse à une température de 65°C et la phase aqueuse à environ 50/55°C.
    La phase huileuse au bain-marie
    La phase aqueuse au bain-marie
  4. Hors du feu versez la phase aqueuse dans la phase huileuse en remuant vigoureusement à l'aide du batteur, pendant 5 bonnes minutes. La préparation doit blanchir et s'homogénéiser. (Attention, ne placez surtout pas le bol dans un récipient d'eau froide au risque de voir la préparation se figer à cause de la cire d'abeille !) Versez le mélange dans le troisième bol qui n'est pas passé au bain-marie et qui est donc froid afin d'accélérer le refroidissement de la préparation.
    Je verse la phase aqueuse dans la phase huileuse
    Je remue à l'aide du batteur mousseur
    Je verse le tout dans le troisième bol
  5. Ajoutez enfin le reste des ingrédients, les actifs, en remuant bien entre chaque ajout de matières premières. 
    Le MSM
    Je l'ajoute au reste
    L'actif Phyto'liss
    Je l'ajoute au reste de la préparation

    Le conservateur
    Je l'ajoute dans le mélange

    Voilà la texture
  6. Versez la préparation dans la bouteille et n'oubliez pas de l'étiquetez (liste des ingrédients, date de fabrication, durée de conservation). Le lait se conserve environ 2/3 mois. Pensez à bien vérifier le PH et à l'ajuster au besoin.
    Dans la bouteille
 
Ce que j'en pense, ce que j'en dis :
 
Comme je vous l'ai dit plus haut, j'aime beaucoup ce lait !
Il est crémeux, épais, bien onctueux, tout ce que j'aime ou plutôt tout ce que mes cheveux "voraces" aiment en cette saison mi-figue mi-raisin, tantôt humide, tantôt froide (surtout le matin).
 
Une super texture
 
Je l'utilise de la façon suivante et uniquement comme celle-ci car sinon le lait m'assèche un peu les cheveux
1 - Je vaporise avec mon mélange eau/glycérine végétale  
2 - J'applique mon lait capillaire 
3 - Je mets une petite noisette de chantilly de karité pour bien sceller le tout et le tour est joué !
Mes cheveux restent hydratés et nourris ! 
 
La cire d'abeille est un ingrédient extra pour des préparations hydratantes, émollientes et protectrices. Je trouve qu'elle apporte beaucoup de douceur à ce lait capillaire. 
Et le lait de coco est aussi parfait
Ce lait capillaire est à la fois protéiné et très hydratant.
 
Je le conserve au frais ce qui le fait durcir mais je le sors 1 h avant de l'utiliser.   
 
Je vous invite à tester cette nouvelle recette et à me donner vos impressions. J'espère que ce lait plaira à vos précieux. 
 
Je vous laisse et vous dis à très vite pour de nouvelles tambouilles !
 
Au plaisir ! 
 
 
 

 

5 commentaires:

  1. Coucou Si mon calcul est bon tu en as fais 400 g ?? Tu aurais ta formule en % pour faire un essai en petite quantité? Et est ce que tu penses que ta formule est adaptée aux cheveux peu poreux ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Violette !
      Oui je pense que c'est adapté aux cheveux peu poreux (les miens le sont !), il y a de bons agents hydratants et humectants comme la glycérine, le miel et la cire d'abeille et pour plus d'efficacité tu peux par exemple utiliser de l'huile de jojoba, de pépin de raisin ou de bourrache (moitié coco, moitié autre huile végétale) qui sont très bien pour ce type de porosité. Je ne publie jamais en pourcentages car quand je le faisais certaines me disaient trouver cela difficile. Si tu veux faire 100 ml divise par 4 (puisque qu'on parle de 400 ml au final) chaque quantité pour chaque ingrédient. A bientôt et n'hésite pas si tu as d'autres questions.

      Supprimer
  2. Ccou ma belle, encore merci pour ce nouveau partage. Belle recette comme d'habitude. Je la rajoute à ma liste de tests à réaliser. J'ai enfin reçu ma petite commande AZ, je vais pouvoir commencer mes tambouilles dès que je retire mes rajouts. J'aimerais réaliser cette recette, mais pour un début faire une quantité de 100 ou 200 ml (car je pense aussi faire une crème hydratante, comme çà je pourrais alterner)pour tester et voir comment réagissent mes cheveux avec le lait de coco. J'aimerais savoir si je peux faire l'impasse sur la Lécithine, l'acide stéarique ? Et remplacer le MSM par de la poudre de kératine ? Le lait de coco peut se conserver comment une fois ouvert ? Possibilité de le mettre au congélateur pour réaliser une prochaine recette ? Pour terminer, où trouver un contenant comme le tien ? Car sur AZ, j'ai trouvé que des pots vides, pas des bouteilles. Merci et très bonne semaine toi. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou alors je vais essayer de répondre à tout !!! Pour faire environ 200 ml, vu que la recette est déjà en grammes tu divises toutes les quantités par 2 pour passer de 400 g à 200 (exemple les 55 g d'huile de coco vont devenir 55/2 = 27,5 g). La lécithine de soja va aider l'émulsion à tenir et à ne pas déphaser. Souvent quand on utilise seule la cire d'abeille, les émulsions peuvent déphaser. Idem pour l'acide stéarique. Après tu peux essayer et si tu fais une petite quantité ça pourrait le faire. Tu peux changer les actifs sans soucis. Le lait de coco je le conserve au congélateur dans des bacs à glaçons pour ne prendre qu'une certaine quantité. Enfin, les contenants c'est AZ. Violon à bientôt !!

      Supprimer
    2. Et divise par 4 si tu veux une quantité finale de 100 ml.

      Supprimer