mercredi 18 juin 2014

Macérât huileux de Baies de Goji

Bonjour les belles (et les beaux !)

Aujourd'hui, je fais suite à mon article de présentation sur les différents macérâts que j'ai réalisé (voir l'article ici) et je vous propose de faire avec moi un macérat de baies de Goji.

Mon macérât de baies de Goji
Mais avant de se lancer avec joie et allégresse dans cette recette, faisons un petit zoom sur cette petite baie qui semble ne pas payer de mine mais qui en réalité cache bien son jeu !
Le Goji
De son nom scientifique, Lycium Barbarum, le Goji qui est originaire d'Asie est utilisé dans la médecine Traditionnelle chinoise et Tibétaine pour soigner bien des maux et des maladies.

Image Internet

C'est l'une des plus puissantes plantes médicinales de la phytothérapie surnommée "la clé de la jeunesse éternelle" au Tibet, de par ses extraordinaires propriétés antioxydantes. C'est ce qu'on appelle un alicament car cette baie est à la fois un aliment (elle se consomme sans soucis) et un médicament.

Sa composition
Comme dit précédemment, la Baie Goji est un puissant antioxydant. Elle est extrêmement riche en vitamines A (bêta-carotène), B1,B2, B6, E et en acides aminés (18 sortes dont 8 essentiels à notre organisme). 
La baie fraîche contient 400 fois plus de vitamines C que l'orange et la baie séchée (celle que j'ai utilisé pour mon macérât) en contient 7 fois plus, ce qui est tout de même pas mal ! C'est l'un des fruits qui en comporte le plus au monde !
Elle contient également de très nombreux oligo-éléments et minéraux (21 au total) parmi lesquels nous trouvons du fer, du cuivre, du calcium, du phosphore, du sélénium et du zinc. S'ajoute à tout cela une forte teneur en protéines (15% de plus que celles contenues dans le blé entier).
Tout ceci fait donc des baies de Goji le fruit le plus nutritif, antioxydant et complet au monde.

Image Internet
Principales vertus et bienfaits du Goji
Les baies de Goji renforcent, équilibrent et stimulent de manière générale tout le système immunitaire. 
Elles retardent le vieillissement des cellules et détoxifient  l'organisme des divers polluants. 
Elles comblent les carences,  protègent le foie et les reins, combattent les infections urinaires. 
Elles combattent également la fatigue chronique ou passagère, redonnent de l'énergie, de la force, augmente l'endurance et favorise une meilleure oxygénation du sang. Elles protègent des maladies cardio-vasculaires et régulent la tension artérielle. Les baies protègent les yeux des maladies et favorisent une meilleure vision.
Elles aident à diminuer les états de stress, de dépression, de déprime et favorisent un sommeil de qualité. 
Dans le cas d'un régime, les baies évitent les carences, les états de manques et favorisent la perte de poids.

Enfin, pour la peau, les baies de Goji ralentissent le vieillissement des cellules de cette dernière, aident à la cicatrisation et la protègent. 
Pour ce qui est des cheveux (et des ongles), ces derniers sont grandement renforcés et protéger grâce à toutes les vitamines, à tous les minéraux et oligo-éléments que contient le Goji.


Le Goji, est un super aliment dont il serait vraiment dommage de se passer ! Il est très savoureux ce qui ne gâche rien ! Il est recommandé de prendre environ 3 g de baies de Goji par jour (les chinois en consomment bien plus !) car sa haute teneur en vitamines C peut provoquer des diarrhées notamment (tout dépend des organismes bien évidemment !). Dans les premiers temps de consommation, il est possible de se sentir "bizarre", rien d'anormal au contraire car le Goji, épure et rééquilibre les organes (intestins, reins, foie).

Vous pouvez le trouvez sous forme de fruits séchés ou de jus (attention car ils sont parfois coupés avec d'autres fruits et la teneur en Goji est faible). Attention également aux prix car bien souvent ils sont exhorbitants ! Vous pouvez trouver les baies de Goji en magasin bio. (Source Mr Ginseng.com)

Passons maintenant à la recette du jour !
La recette qui suit n'inclut pas le filtrage du macérât car il faut attendre environ 3 semaines/un mois avant de filtrer mais uniquement la façon de procéder.

On pense bien à désinfecter son matériel de cosmétiques, son plan de travail et à se laver les mains.

Le matériel 
un bocal en verre stérilisé avec couvercle / une cuillère à soupe ou à café / un couteau / un mixeur (facultatif)

Avant de vous donner la liste d'ingrédients, je vous montre en images comment je procède pour stériliser mon bocal car la question m'est très souvent posée.

Je mets de l'eau dans une casserole
Je fais bouillir cette eau
J'arrête le feu et plonge aussitôt le bocal à stérilisé
Parfois, je passe à l'aide d'un essuie-tout un peu d'alcool à l'intérieur du bocal et sur le couvercle puis je mets tout à sécher quelques minutes.
Les ingrédients  
Je ne vous donne pas de quantités précises mais plus des indications.
 
- des baies de Goji séchées (elles ne doivent pas contenir d'eau au risque de faire "moisir" le macérât) (elles doivent remplir le bocal à la moitié. Mon bocal fait 370 g)
- une ou deux huiles végétales de votre choix (elle(s) doit(vent) recouvrir complètement les baies de Goji) (j'ai choisi l'huile de Caprylis qui est une huile fluide, sèche, émolliente, non comédogène et qui pénètre rapidement dans la peau. De plus, elle est très stable à l'oxydation mais le must c'est qu'elle permet d'extraire les actifs lors de macérations car c'est un très bon solvant pour les actifs lipophiles c'est-à-dire qui sont solubles dans un corps gras)
- de la vitamine E (permet d'éviter le rancissement des huiles. J'en ai mis quelques gouttes)

Pour cette recette, vous pouvez opter pour la macération des baies entières dans l'huile ou pour le mixage des baies dans l'huile. Si vous choisissez la seconde option, mixer vos baies avec l'huile du macérât puis coulez le mélange dans le bocal en verre stérilisé. Passez ensuite à l'étape 3 de la recette.
Macérât de Baies de Goji mixées

Afin d'être sûre que mes baies étaient bien sèches, je les ai mises au four à une température très basse. En fait, je venais de faire cuire un gâteau et mon four était encore chaud mais éteint. Cette étape est facultative.



Je les place sur du papier aluminium
De plus près
 
Le pas à pas :
  1. A l'aide du couteau fendez les baies de Goji (une petite entaille suffit. C'est pour permettre au baies de bien libérer leurs actifs) puis transférez-les dans le bocal en verre stérilisé.
    Les baies de Goji dans le bocal
    Vu du dessus
  2. Recouvrez d'huile végétale les baies de Goji. Ces dernières doivent être complètement recouvertes (le niveau de l'huile doit être bien supérieur).
    J'ai choisi l'huile de Caprylis
    J'en ai versé dans le bocal stérilisé
    J'en ai mis un peu plus que le niveau des baies de Goji
  3. Ajoutez quelques gouttes de vitamine E et remuez à l'aide de la cuillère.
    La vitamine E
  4. Fermez hermétiquement le bocal à l'aide de son couvercle.
    Je referme le bocal
  5. Placez votre bocal dans un endroit ni trop froid, ni trop sec, ni trop humide à l'abri de la lumière. Certaines personnes placent leur macérât au soleil pendant quelques heures, à vous de voir ce que vous préférez. N'oubliez pas de "secouer" le bocal régulièrement pour une bonne dispersion des actifs dans l'huile. 
  6. C'est prêt, il ne reste qu'à attendre la fin de la macération
La préparation du macérât au baies de Goji est terminée !
Il ne vous reste plus qu'à patienter sagement durant 3 à 6 semaines. 

Image Internet

Pour tout savoir sur la filtration du macérât, je vous invite à lire ceci et plus précisément "le pas à pas" dans lequel vous pourrez voir en images comment procéder. 
N'oubliez pas de vous munir d'un second bocal en verre stérilisé ou d'une bouteille teintée si possible, d'un petit entonnoir si vous utilisez la bouteille et d'un filtre à café. Le macérât se conserve au frais entre 4 à 6 mois.
Pour ma part, je pense utiliser ce macérât dans un masque ou crème capillaire et dans une crème de soin pour le visage. Affaire à suivre.....

En attendant, je vous laisse, j'ai des baies à déguster ! Ben oui, je n'ai quand même pas tout pris pour réaliser le macérât !

A très vite pour d'autres recettes !

Au plaisir !


 

2 commentaires:

  1. Hmm interessant. Je ne connaissais pas ces baies. Je ne sais pas si je vais les trouver en Haiti. On en trouve a la Guadeloupe? C'est certainement une baie a integrer dans l'alimentation de ma petite famille, car elle semble bien boucher certains trous en terme de carence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Nadège.

      Je ne sais pas du tout (à part si tu as un magasion bio). Par contre peut-être bien en Gwada ma belle. Sinon, oui c'est super pour combler les carences.

      Supprimer