vendredi 14 février 2014

Rouge à lèvres "passionnément rouge"

Bonjour les belles, 

Aujourd'hui je suis vraiment trop contente de vous retrouver (encore plus que d'habitude héhé !) pour vous présenter une toute nouvelle recette spéciale maquillage, la seconde du blog en fait ! 

Il s'agit d'un rouge à lèvres que j'ai tout simplement baptisé "passionnément rouge" ! 

Mon premier rouge à lèvres homemade
Faire ses cosmétiques et surtout son maquillage est quelque chose que j'aime énormément ! On suit ou pas une recette, on invente, on crée, on met tel ou tel ingrédient, on mélange, on observe, on retient son souffle...bref, c'est comme si on jouait au chimiste ! (Bien sûr il y a des précautions à prendre !)

Ce que j'apprécie aussi vraiment, c'est que tout est personnalisable à souhait : les textures, les formes, les odeurs, les couleurs ! 
C'est du sur mesure avec une gestion maîtrisée de la quantité. Parfois il nous arrive d'acheter des tonnes de produits du commerce qui finissent oubliés et à peine entamer au fond de nos armoires ! Là en cosmétique homemade, on crée quand le besoin se fait véritablement ressentir !

J'ai donc décidé de partager avec vous une recette spéciale maquillage. Mais avant cela, parlons un peu du rouge à lèvres. 

Image Source Internet

Le rouge à lèvres : quésaco ? Un peu d'histoire... 

Le rouge à lèvres est un produit cosmétique qui permet de souligner, de mettre en valeur les lèvres en les colorant (ou non). Il se décline sous différentes couleurs, textures ou formes (on trouve par exemple le rouge à lèvres en bâton ou coulé).

Image Source Internet

Des études archéologiques ont révélées que 5000 avant Jésus-Christ les femmes utilisaient déjà "l'ancêtre" du rouge à lèvres fabriqué à partir d'algues (comme le fucus) d’iode et de brome ou à partir de pierres semi-précieuses qui étaient broyées ou mélangées à de la cire d'abeille.

En Grèce Antique, c'est avec de la mûre écrasée que l'on se colorait les lèvres.

Mais c'est au Xème siècle que le rouge à lèvres solide fut inventé par le médecin et chimiste andalou-arabe : Abu al-Qasim al-Zahrawi (Abulcasis). Ce rouge à lèvres se composait de parfum et d'autres ingrédients pressés dans des moules.

A partir du XVIème siècle l'utilisation du rouge à lèvres se développe grâce à la Reine d'Angleterre Elizabeth I et les dames de sa cour, qui colorent leurs lèvres avec un mélange de cire d'abeille et de sulfure mercurique rouge.
A cette époque le rouge à lèvres est utilisé aussi bien par les femmes que par les hommes. Puis, en 1770, le Parlement anglais vote une loi qui stipule qu'une femme mettant du rouge à lèvres pourra être poursuivie pour sorcellerie !

Les femmes du début du XVIIe siècle quant à elles, utilisaient pour colorer leurs lèvres des "raisins", pommades assez dures colorées avec du jus de raisin noir et du suc d’orcanette. Aujourd'hui on utilise encore le mot "raisin pour" qualifier le bâton de rouge à lèvres. 

Puis, l’usage du rouge à lèvres et du maquillage en général tombe un peu dans l'oubli pour ne redevenir populaire qu’au XIXe siècle avec notamment la marque Guerlain qui commercialise ses premiers bâtons de rouge à lèvres dans les années 1880.

Image Source Internet
Pendant la seconde guerre mondiale, le rouge à lèvres devient rare à cause de l'indisponibilité de certains ingrédients avant de redevenir populaire et de se démocratiser grâce à l'industrie cinématographique (merci aux pin-up !). (Source Aromazone et Internet)

Image Source Internet

Depuis, le marché du rouge à lèvres n'a de cesse de se développer pour toujours plus nous surprendre par le vaste choix de produits proposés ! 
Image Source Internet

Image Source Internet

Le rouge à lèvres : mais comment c'est fait ? 

Le rouge à lèvres se compose d'un corps gras qui est en général une cire végétale et/ou d'abeille qui va donner au raisin sa consistance (cire de candelilla ou de carnauba), sa dureté et sa texture (cire d'abeille pour ces deux dernières caractéristiques).

A ceci s'ajoute un liant utilisé pour la brillance mais surtout pour un meilleur étalement du rouge à lèvres. Ce liant peut être soit une huile végétale (ricin ou abyssinie par exemple qui favorisent une meilleure dispersion des pigments) soit le substitut de lanoline (qui se substitut à la vaseline issue de la pétrochimie et à la lanoline qui est d'origine animale).


Image Source Internet

Enfin, on ajoute aux deux composants précédents des pigments (ou micas) qui donneront au rouge à lèvres sa couleur, sa pigmentation.

Un vrai jeu d'enfants ! 

Image Source Internet

Passons sans plus tarder à la recette !  

Pensez à bien désinfecter votre matériel de cosmétiques, vos ustensiles, votre plan de travail, à stériliser vos contenants et à bien laver vos mains. 

Le matériel : 

Voici une partie du matériel dont vous aurez besoin
une balance de précision / un petit bol avec un bec verseur supportant le bain marie / une casserole pour le bain marie / un mini fouet / des cuillères doseuses / un moule biseauté à rouge à lèvres, en silicone / un étui à rouge à lèvres  

Les ingrédients : 

Les ingrédients
Phase A  
-1,3 g de colorant "rouge baiser" (colorant carmin naturel qui apporte une coloration rouge carmin très intense. Il assure une excellente tenue de la couleur. Il peut également être utiliser dans la fabrication de blush) 
- 0.01 g ou une cuillère DROP d'oxyde minéral rouge (colorant naturel) 

Phase B 
- 0.9 g de cire de Candelilla (cire très dure et cassante qui permet de durcir les rouges à lèvres et facilite leur démoulage ainsi que leur résistance à la chaleur. Elle possède aussi un excellent pouvoir filmogène) 
- 0,7 g de Carnauba (cire possédant un point de fusion très élevé. Elle est très utile dans la fabrication des rouges à lèvres car elle augmente leur résistance à la chaleur, leur dureté ainsi que leur tenue. Elle possède elle aussi un très bon pouvoir filmogène) 
- 1,5 g d'huile végétale d'Abyssinie (huile au toucher doux et lisse. C'est un excellent agent de dispersion des pigments pour le maquillage) 
- 1,5 g d'huile végétale de ricin (huile épaisse et visqueuse qui assure aussi une très bonne dispersion des pigments et rend les rouges à lèvres brillants)
- 3 g de beurre de karité (nourrissant)

Phase C 
- 1 goutte de bisabolol végétal (actif cosmétique, puissant agent apaisant, excellent pour les lèvres gercées ou abîmées) (facultatif) 
- 1 goutte de fragrance de votre choix (facultatif) 
- 1 goutte de vitamine E (conservateur et anti-oxydant qui évite le rancissement des huiles) 

Tous les ingrédients et le matériel utilisés proviennent du site AROMAZONE excepté le beurre de karité. 

Le pas à pas : 

  1. Transférez dans un bol la quantité exacte d'oxyde minéral rouge (en vous servant des cuillères doseuses) et le colorant "rouge baiser" puis mélangez jusqu'à l'obtention d'une couleur homogène. 
    Oxyde rouge
    Colorant rouge baiser
    Je le verse sur l'oxyde
    Je mélange

  1. Ajoutez les cires, les huiles et le beurre puis placez le tout au bain-marie jusqu'à la fonte totale des ingrédients. Mélangez bien tout au long du processus de fonte, à l'aide du mini fouet. 
    Cire Candelilla
    Je l'ajoute au reste


    Cire de Carnauba
    Je l'ajoute aussi au reste
    Ajout des huiles et du beurre
    Je place le tout au bain-marie
     
  1. Pendant ce temps, préparez l'étui en le clipsant sur le moule. 
    Je prépare le moule
    Le moule est en place
  1. Eteignez ensuite le feu (j'ai mis le bol sur le feu d'à côté qui était éteint mais j'ai laissé le bol dans l'eau chaude afin que la cire ne durcisse pas) puis ajoutez rapidement le reste des ingrédients de la phase C en mélangeant bien. 
    J'ai éteint le feu et ajouter les ingrédients de la phase C en remuant bien
  1. Coulez très rapidement la préparation encore chaude et liquide, avant qu'elle ne durcisse dans le moule à rouges à lèvres. Patientez une petite minute puis placez le tout au congélateur (à la verticale) pendant 20 minutes afin que le rouge à lèvres durcisse. 
    Je verse le mélange
    Opération délicate !
  1. A la fin des 20 minutes, démoulez très délicatement le rouge à lèvres afin de ne pas endommager le "batônnet". Votre rouge à lèvres "Passionnément rouge" est prêt et se conserve 6 mois. 
    Un rouge à lèvres qui semble bordeaux mais qui est bien rouge à l'application

Ce que j'en pense, ce que j'en dit : 

Alors tout d'abord, je peux vous dire que pour cette recette, je me suis autant amusée qu'énervée ! 

Eh oui, la première fois que j'ai voulu transférer la préparation dans le tube de rouge à lèvres, tout s'est renversé ! Je n'avais pas bien "clipsé" l'étui sur le moule ! 
Du coup, colorants, huiles et cires se sont retrouvés un peu partout sur la table et sur le sol.  

Je vous assure que sans mauvais jeux de mots j'ai vu ROUGE !!! 
Obligée de tout refaire !  
Mais l'avantage (ou l'inconvénient) c'est que lorsque l'on fabrique du maquillage homemade, on travaille souvent sur de petites quantités ! Du coup, la perte de matières premières a été plutôt minime ! 
C'est surtout ma fierté qui en a pris un coup ! Héhé !... 

Je vous recommande d'ailleurs de lire la fiche pratique concernant l'utilisation du moule ici.   

Mise à part cela, j'aime énormément ce rouge à lèvres !

La texture est superbe, la couleur magnifique et le rendu est top ! Il convient à toutes les carnations car le colorant utilisé à savoir le "rouge baiser" s'adapte et réagit en fonction du PH des lèvres. 
Il est bien pigmenté, a une bonne tenue et laisse les lèvres douces et hydratées.  

Je vous montre en images :

Voilà le rendu
Un rouge bien rouge !

A moi les rouges à lèvres aux mille et une couleur ! 

Sincèrement, je vous invite à tenter l'expérience : c'est simple, ludique....magique ! 

A très vite pour de nouvelles recettes ! 

Au plaisir ! 


12 commentaires:

  1. Whaouuuu ça à super simple, ça me donne trop envie d'essayer j'aime trop les RAL ROUGE.
    En tout cas BRAVISSIMA!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Trysty01 !!!!! Essaye !!!!!!!!!! Moi aussi je me suis découverte une passion pour les RAL !!!!!! Merci !!!!!!!

      Supprimer
  2. tres beau rouge en plus tu et ravissante bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Maryse Derment !
      Désolée, je n'avais pas vu ton message. Je te remercie beaucoup pour le compliment !!!!! A bientôt !!!

      Supprimer
  3. Il est très beau ton ral et tu as un beau teint vraiment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Awa ! C'est très gentil !!!

      Supprimer
  4. Bonjour, est ce qu'on a besoin du moule à rouge à lèvre pour faire couler dans le tube? il est magnifique, je suis pressé de pouvoir le faire. merci pour la recette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou oui il faut le moule pour avoir la forme biseautée. Sinon tu peux utiliser un tube pour baume à lèvres mais il aura la forme d'un baume (une forme cylindrique). Voilà voilà ! A bientôt !

      Supprimer
    2. ok merci de m'avoir répondu. bon dimanche :)

      Supprimer
    3. Avec plaisir ! Bon dimanche !

      Supprimer
  5. Ça à l'air d'une très bonne recette avec un bon rendu. Merci de la partagée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour !

      J'ai été surprise au début de la couleur mais j'ai bien aimé !!!

      Supprimer