dimanche 1 décembre 2013

Recette du silicone végétal fait maison

Bonjour les belles,

Aujourd'hui, je partage avec vous une recette très simple pour réaliser son propre silicone végétal.
Recette du silicone végétal maison
Mon silicone végétal maison
Avant de vous en dire plus sur la recette proprement dite, faisons un tour d'horizon sur les silicones dans le domaine de la cosmétique.
Image Internet

De manière générale, les silicones se retrouvent dans bon nombre de produits que nous utilisons quotidiennement (crèmes, shampoings, maquillage, sérums, mousse coiffante, produits de protection solaire etc....) et jouent même un rôle majeur dans nos cosmétiques.

Cependant, depuis quelques temps déjà nous avons remarqué que beaucoup d'entreprises ont fait le choix de ne plus les utilisés. Mais pourquoi ? Est-ce un effet de mode ? Et finalement qu'est-ce-que sont les silicones ? Avons-nous raison d'en avoir peur ou est-ce juste une phobie alimentée par les fervents défenseurs du "tout beau, tout bio" ?

Les silicones ou l'histoire d'un mal-aimé... 
Les silicones (ou polysiloxanes) sont introuvables à l'état pur. Ils sont dérivés d'un produit naturel : le silice. Ce dernier existe dans la Nature principalement sous la forme de dioxyde de silicium et de silicates (sel dérivé du silice, c'est un minéral) et est très abondant. 
Le silicium est le second élément chimique présent dans l'écorce terrestre après l'oxygène.

L'homme au travers des époques et de son Histoire a pratiquement toujours utilisé des matières ou matériaux de construction contenant du silicium (argiles, sable..) et d'ailleurs l'une des plus anciennes utilisations du silice est la fabrication du verre.

Mais c'est autour de la seconde moitié du XXème siècle que le silice, va subir d'importantes transformations chimiques et être introduit dans les produits de beauté en tant que silicone.


Image Internet
Quel est le rôle des silicones dans les cosmétiques ?
Les silicones jouent un rôle bien spécifique dans nos cosmétiques, une sorte d'ingrédient de base, présent dans quasiment toutes les formulations cosmétiques. 

  • En matière capillaire, ils protègent, gainent les cheveux en leur apportant douceur, brillance et souplesse. Le cheveu est plus facile à démêler, à coiffer.  
  • En ce qui concerne la peau, ils lui confèrent douceur, élasticité et évitent de ressentir la sensation de gras propre aux crèmes (qui possèdent dans leur composition une phase aqueuse et une phase huileuse). Ils lui permettent de conserver une bonne hydratation.
  • Pour le maquillage, ce sont eux qui permettent aux pigments de couleur de bien adhérer et assurent une meilleure application et une meilleure tenue de nos fonds de teints et autres fards à paupières ou blushs.

Chouette ! Des propriétés étonnantes n'est-ce pas ? Mais...
Image Internet

Les silicones sont-ils réellement dangereux ?

Pour la santé
Très bonne question (et je ne dis pas ça parce que c'est moi qui la pose ! Héhé !). 
Des études menées ça et là ont "prouvé" que les silicones n'étaient pas dangereux pour la santé à proprement parlé.
Toutefois, ils ont un "côté obscur" qu'il convient de prendre en compte. 
En effet, une fois passée la sensation du "waouh c'est doux, beau, lisse et soyeux", il faut savoir que les silicones s'accumulent et ont tendance à rester à la surface de la peau ou des cheveux. 
Alors ok, au premier abord cela semble intéressant puisqu'ils protègent notamment de la pollution par exemple et autres agressions extérieures mais il ne faut pas oublier qu'ils ne sont pas naturels et agissent de manière "superficielle". Cela crée alors une sorte d'étouffement pour la peau (qui deviendra terne et vous forcera à utiliser encore et encore d'autres "produits siliconés") et pour les cheveux qui deviendront mous comme alourdis, manquant de volume.
Il est d'ailleurs très difficiles de se débarrasser des silicones car certains d'entre eux sont très résistants au lavage.

En gros, nous aimons les silicones pour tous les effets positifs cités précédemment MAIS une utilisation trop prolongée et rapprochée de ces derniers produira un effet occlusif sur nos cheveux et notre peau en les rendant dépendants des silicones. 
Trop de silicones....vous connaissez la suite !

Et l'environnement dans tout ça
Il ne faut pas se leurrer ! Même s'ils proviennent à la base d'un ingrédient naturel, les silicones subissent des transformations et traitements chimiques qui eux ne le sont en rien. S'ils laissent des "traces" sur notre peau et nos cheveux, à plus forte raison en laissent-ils sur le plan écologique ! 
Image Internet
En effet, le problème de la biodégradabilité se pose car les silicones sont des "ingrédients synthétiques" dont les molécules sont inertes et stables, très difficiles à détruire (rendez-vous dans 500 ans...c'est le temps qu'il faut pour qu'elles soient détruites) et qui se retrouvent dans nos lacs, rivières et nappes phréatiques ! 

Comment reconnaitre les silicones dans la "terrible jungle" des ingrédients

Pour reconnaitre les silicones contenus dans un produit, il faut se référer à la nomenclature des ingrédients cosmétiques (appelée INCI pour "International Nomenclature of Cosmetics ingredients") qui est la liste complète des ingrédients se trouvant sur l'emballage des cosmétiques (obligatoire en Europe depuis 1998, elle permet bien qu'elle ne livre pas les quantités exactes, ni l'origine des ingrédients ou leur mode de fabrication de savoir ce que contiennent nos cosmétiques pour pallier à toute éventuelle allergie).

De manière générale, les silicones sont les ingrédients dont les noms se terminent en "cone", "conol", ou "siloxane".
Les plus couramment utilisés sont le dimethicone et le cyclopentasiloxane. Le premier, lourd moléculairemment parlant est très utilisé dans les produits pour cheveux car il gaine ces derniers. La contrepartie est qu'il n'est pas soluble dans l'eau ce qui aura pour effet d'alourdir le cheveu.
Le second, lui, est soluble dans l'eau.

Image Internet

Voilà donc pour le tour d'horizon sur les silicones. 
Je conclurais en disant deux choses : certes, rien ne prouve à ce jour que les silicones sont réellement dangereux pour la santé (et le nuage de Tchernobyl s'était arrêté aux portes de la France, n'est-ce pas ?....Ok c'est un peu extrême mais j'assume !). Toutefois nous pouvons quand même nous interroger sur l'utilisation de tous ces produits chimiques, substances synthétiques ou plastiques, ces mélanges "toxiques" que l'industrie cosmétique nous sert chaque jour et avoir un oeil critique ainsi qu'un esprit ouvert à la réflexion ! A vous de voir !

Enfin, merci à tous les acteurs de cette industrie de prendre leurs responsabilités et de moins "jouer le jeu" du profit mais plus celui du respect des consommateurs et de l'environnement  ! A bon entendeur....!
Image Internet

Voyons maintenant les propriétés du silicone végétal :
Jouant le rôle de conditionneur naturel, le silicone végétal est un actif cosmétique marin de choix. Plus on l'utilisera, plus il lissera, gainera et embellira le cheveu (un peu comme le fait le henné pour celles qui connaissent ses vertus). (Il peut être utilisé pour la peau).

Obtenu à partir d'une algue rouge (Chondrus Crispus), riche en minéraux et en mucilages, le silicone végétal est filmogène (il laisse un film protecteur, doux sur les cheveux). Il resserre les écailles du cheveu, les renforce grâce à sa teneur en minéraux essentiels tels que le magnésium, calcium, zinc et manganèse, leur apporte un toucher soyeux.

Contrairement aux silicones du commerce il n'est pas occlusif et apporte des nutriments aux cheveux (les effets de ceux du commerce se situent plus au niveau du toucher, de la sensation, de l'aspect mais pas au niveau nutritif).

Passons maintenant à la recette du jour à savoir la fabrication d'un silicone maison.
C'est une recette vraiment très simple à réaliser et qui nécessite très peu d'ingrédients.

Pensez à bien stériliser vos ustensiles, à désinfecter votre plan de travail et à bien laver vos mains.

Le matériel :
une balance de précision / un bol supportant le bain marie / une casserole pour le bain marie / un batteur mousseur ou mini fouet / un flacon ou pot stérilisé pour y mettre le produit fini

Les ingrédients :
- 1 g de gomme carraghénane (gélifiant naturel extrait d'algues rouges qu apporte douceur et hydratation à la peau mais aussi qui gaine et lisse les cheveux)
- 98 ml d'eau minérale
- 1 g de conservateur cosgard (conservateur)

Tous les ingrédients utilisés proviennent du site AROMAZONE exceptée l'eau.

Le pas à pas :


  1. Transférez la quantité exacte d'eau minérale dans le bol. 
    Le bol d'eau
  2. Mettez le bol au bain marie et retirez-le du feu quand l'eau frémit (vous le verrez aux petites bulles présentes dans le fond du bol).
    Le bol d'eau est au bain marie
    L'eau frémissante, on voit bien les petites bulles au fond
  3. Versez la gomme carraghénane en pluie, en remuant bien à l'aide du batteur mousseur ou fouet jusqu'à ce que l'eau épaississe un peu et que vous obteniez un gel. 
    J'ajoute la gomme Carraghénane
    Je mélange le tout
    Le mélange s'épaissit un peu et devient plus trouble
  4. Laissez refroidir et ajoutez le conservateur. 
    J'ajoute le conservateur
  5. Je mélange à nouveau
  6. Mettez votre préparation en bouteille et étiquetez-la (liste des ingrédients, date de fabrication et durée de conservation). Votre silicone végétal est prêt. Il se conserve au maximum 2/3 mois.
    silicone végétal fait maison
    Un peu liquide au début
    La texture change après quelques jours pour plus ressembler à du silicone

Comment utilisez votre silicone ?
Vous pouvez l'ajoutez dans un très grand nombre de produits tels que les shampoings, les gels douches, après-shampoings, masques, crèmes ou laits corporels.
Il apportera émollience et douceur à vos cosmétiques.
Le site AROMAZONE préconise le dosage suivant : 3 à 10 % du poids total de votre préparation.

Voici celui du site Aromazone - Source Aromazone

Ce que j'en pense, ce que j'en dis :

Je trouve que le silicone est un produit fantastique à tous les niveaux !
Tout d'abord, parce qu'il remplit bien son rôle d'embellisseur capillaire et de conditionneur !
Ensuite, c'est un produit naturel, sain et dont la réalisation est un vrai jeu d'enfant. Je me le sers à presque toute les sauces ! Héhé !


J'en ai même fais un avec de l'hibiscus
Enfin, il est bien moins cher que celui que propose le site AROMAZONE.
Pour vous donner une idée, les 30 ml de silicone végétal coûtent 5,9 euros sur le site et 15,5 euros les 100 ml !

Je n'ai pas calculé le prix de revient pour mes 100 ml mais je peux déjà vous dire que les 5 ml de cosgard sur le site AROMAZONE, coûtent 1,9 euros et la gomme carraghénane coûte 2 euros les 20 grammes soit un total de 3,9 euros (ramené au prix pour mes 100 ml je dois être largement à moins d'un euro !!!!!!) Je suis quand même loin des 5,9 euros du prix de vente proposé par le site.

Je vous recommande donc très chaudement cette recette !

Au plaisir !























18 commentaires:

  1. Ça à l'air intéressant comme recette, pratique et économique. A essayer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Laurens Lolo, c'est vraiment super pratique vu les propriétés de la chose ! Tu peux l'incorporer facilement dans tes soins !!!!!

      Supprimer
  2. Coucou !
    Je valide ta recette ! J'adore, pour ma part. C'est super économique : j'en ai fait à la fin de l'été et il m'en reste encore, c'est impressionnant. Je me suis longtemps méfiée à cause de son nom, silicone et de mon passif avec le silicone du commerce, mais franchement, je suis contente d'avoir sauté le pas ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Nounoune ! J'étais exactement comme toi : très méfiante à cause du nom ! Mais finalement c'est bien top !!!!!!

      Supprimer
  3. J'en avais déjà entendu parler sur le blog de Dehn, et j'avais zappé de le prendre à ma dernière commande AZ
    Cependant je compte le commander prochainement.... Je te tiens au courant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mlle A !! Oui tu me diras ce que tu en penses !!!! Super !!

      Supprimer
  4. Si tu veux, j'ai fait les calculs à propos du silicone HM et de la gomme carraghénane, mais je n'ai pas pris en compte le cosgard (qui est pour moi un indispensable et que j'avais déjà).

    Avec la gomme carraghénane, pour 2 euros on a 2L de silicone.
    Le silicone est vendu 5,90 les 30 mL.
    Avec un calcul simple, j'ai appris que pour acheter 2L de silicone tout prêt, on en arrive à... 393 euros ! Sois presque 200 fois plus cher !

    RépondreSupprimer
  5. Serait-il possible d'avoir deux ou trois recettes avec cet ingrédient fait maison ? Je cherche à faire un masque pour les cheveux (que l'on garde une heure ou deux) pour les nourrir et qu'on enlève ensuite grâce à un shampoing (en lieu et place du bain d'huile). J'aimerais aussi faire un après-shampoing (toujours pour cheveux secs, mais courts donc ne nécessitant pas vraiment de démêlage) que l'on garde une minute ou deux et que l'on rince ensuite - et, enfin, un soin "quotidien" quand les cheveux sont tout raplapa et ternes... le tout sans BTMS (que je préfère éviter)...
    Serait-ce possible ? Je serais enchantée! Merci d'avance et merci pour cette recette bien détaillée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lunisole,

      Le silicone végétal gaine et le lisse les cheveux entre autres choses. Tu peux donc l'ajouter dans ton shampoing, dans tes sérums ou produits coiffants et même dans des crèmes pour le corps. Pour les recettes tu as ça : http://www.teteenlhairethairdutemps.blogspot.fr/2014/08/spray-demelant-au-miel.html ou ça http://www.teteenlhairethairdutemps.blogspot.fr/2014/11/apres-shampoing-simplicissime-au-lait.html.

      Sinon, à droite sur le blog il y a la fonction "rechercher". Tu pourras trouver d'autres recettes dans lesquelles j'utilise le silicone végétal comme un sérum, un shampoing, une crème capillaire et un AS spécial co-wash.

      Voilà.

      Supprimer
    2. Merci. Je vais étudier tes recettes. J'ai commandé de la gomme carraghénane et je vais essayer de faire mon propre silicone végétal mais je n'ai encore jamais fait ni de crème capillaire, ni d'AS (je ne sais pas ce qu'est un AS spécial co-wash)... ni même de sérum pour les cheveux. Dans ce domaine, je débute... En tout cas, merci pour cette recette très bien expliquée (bravo pour la pédagogie! :-) ) J'ai commandé aussi de la phytokératine. J'ai vraiment envie de me faire un masque pour les cheveux, une crème capillaire et un AS! Ton blog est une mine! et je vais parcourir tes recettes... en espérant que j'aurai les ingrédients nécessaires. Souvent il en manque au moins un... C'est compliqué, la cosmétique! :D

      Supprimer
  6. Super article, je le mets en lien sur mon blog :)
    Merci et à bientôt 🌸🌸🌸

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi c'est très gentil ! Je vais aller faire un petit tour chez toi !

      Supprimer
  7. Cc, j'aurai voulu savoir si on peut ajouter le silicone végétal directement en fin de préparation (comme un actif) et non dans la phase aqueuse ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Océane,

      Oui on peut l'ajouter à froid, en fin de préparation ou dans un produit tout fait. A bientôt !

      Supprimer
  8. Bonjour j'aimerais savoir avec quoi avez vous dosez la quantité exacte des produits pour la recette car sa m'a l'air assez compliqué
    jattend votre reponse et je teste la recette
    Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nawel.

      Sur chaque produit vous pouvez trouver le dosage à appliquer. Il faut regarder sur le site AROMAZONE.
      A bientôt !

      Christelle

      Supprimer