mercredi 11 décembre 2013

Gelée capillaire hydratante hibiscus/miel ou l'histoire d'un essai réussi

Bonjour les belles,

Aujourd'hui, je vous présente une nouvelle recette qui a failli être un échec mais s'est révélée être une réussite.
Parfois, dans mes nombreux tests, essais en tout genre et délires cosmétiques de folie (petit clin d'oeil à ma copinaute Mimie Tout Court qui elle aussi essaye pleins de choses !), je tente, je tâtonne, je rate ou réussi des choses.

Gelée capillaire miel hibiscus
Non non ce n'est pas une confiture mais une gelée capillaire

Il y a un mois et demi environ, en farfouillant dans l'une de mes boites, dans lesquelles je range mes ingrédients cosmétiques et mes poudres, je suis tombée sur ma poudre d'hibiscus. 

Je vous avoue l'avoir mise de côté depuis quelques temps car très souvent, son utilisation dans mes cosmétiques et notamment mes laits capillaires s'est soldée par des échecs cuisants, sans doute à cause de son acidité que je ne maîtrise pas toujours bien.

Mais, là j'ai décidé de lui accorder une énième chance en faisant un macérât aqueux ! En réalité je n'avais encore aucune idée de ce que j'allais faire avec ce macérât ! Je savais juste qu'il fallait vite trouver quelque chose puisqu'il ne se conserve pas longtemps ! Je me suis donc donnée le temps de la macération de la poudre à savoir 24 h, pour trouver une recette en me disant que dans le pire des cas, j'en ferais une eau de rinçage ! 


Le lendemain je n'avais toujours pas d'idée !... C'est seulement au moment du goûter de mes enfants, en regardant mon aîné mettre sa gelée de fraises sur sa tartine que j'ai eu une révélation ! Héhé ! Ca y est, j'avais enfin trouvé ma recette : ce serait une sorte de gelée capillaire à l'hibiscus !...

Je vous montre comment j'ai fait ? C'est parti !

Pensez avant toute chose à bien stériliser vos ustensiles, à désinfecter votre plan de travail et à bien laver vos mains.

Le matériel :
une balance de précision / un bol supportant le bain marie / une casserole pour le bain marie / un batteur mousseur ou mini fouet / des bandelettes de PH / une spatule / un pot stérilisé

Les ingrédients (pour 50 ml de produit) :
Phase A 
- 42 g de macérât d'hibiscus
- 0,8 g de gomme carraghénane (agent de texture qui gaine et discipline les cheveux)

Phase B
- 0,9 g de gomme xanthane (gélifiant d'origine naturelle)
- 2 g de miel (hydratant)

Phase C 
- 1,3 g de coco silicone (émollient d'origine naturel qui apporte aux préparations un toucher non gras et réduit l'effet blanchissant à l'application. Il gaine, protège, lisse les écailles des cheveux et leur apporte brillance)
- 1,16 d'actif complexe hydratation intense (actif hydratant très puissant)
- 1,24 g d'actif cosmétique protéines de soie (actif capillaire, hydratant, lissant, gainant et adoucissant)
- 5 gouttes de vitamine E (anti oxydant)
- 0,6 g de cosgard (conservateur)

Autres ajouts
- bicarbonate de sodium (appelé aussi bicarbonate de soude) (ajusteur de PH qui sert à corriger un PH trop acide)

Tous les ingrédients utilisés proviennent du site AROMAZONE exceptée la poudre d'hibiscus qui vient du site HENNES ET SOINS D'AILLEURS et le miel qui vient de ma cuisine. 

Le pas à pas :

Avant de réaliser la gelée proprement dite, il vous faut préparer le macérât aqueux d'hibiscus. Ceci doit être fait la veille de la recette.
  • Pour ce faire, prélevez 100 ml d'eau dans un bol et 15 g de poudre d'hibiscus (vous pouvez également utiliser les fleurs). 
    poudre d'hibiscus
    J'ajoute la poudre d'hibiscus dans l'eau
  • Mélangez bien les deux ingrédients et laissez macérer votre préparation au réfrigérateur, pendant 24 h. Pendant ce temps, pensez à remuer votre macération au cours de la journée.
    macérât d'hibiscus
    Je mélange dans la journée
    macérât d'hibiscus
    Puis le soir
  • Au bout des 24 h, filtrez à l'aide d'un filtre très fin et récupérez votre filtrat. Ce dernier a une durée de conservation très courte et doit être utilisé sans attendre.
    macérât d'hibiscus
    Je filtre avec mon linge en coton
    Les restes de poudres


    macérât d'hibiscus
    A gauche le filtrat obtenu, à droite les restes de poudres
La recette  de la gelée
  1.  Prélevez la quantité nécessaire de macérât d'hibiscus dans un bol et ajoutez en pluie, dessus donc, la gomme carraghénane.
    J'ai prélevé ma quantité de macérât et ajouté la gomme carraghénane
  2. Faites chauffer le tout au bain marie jusqu'à la fonte totale de la gomme puis retirez du feu.
    Je mets le tout au bain marie jusqu'à la fonte totale de la gomme
  3. Ajoutez le miel, mélangez doucement à l'aide du batteur mousseur ou du mini fouet puis saupoudrez le mélange de gomme xanthane.
    J'ajoute le miel
    Je mélange puis je mets la gomme xanthane

  4. Laissez reposer votre mélange pendant une quinzaine de minutes, le temps que la gomme xanthane se solubilise.
    hibiscus
    Je laisse le mélange reposer

    hibiscus

  5. Au bout des 15 minutes, mélangez doucement à l'aide du batteur mousseur ou mini fouet afin d'obtenir un gel homogène, lisse et un peu épais.

    hibiscus
    La texture a changé
    hisbiscus
    De plus près
  6. Ajoutez le reste des ingrédients de la phase C, en mélangeant bien entre chaque ajout de matière.
    Hibiscus
    J'ajoute le reste des ingrédients et je remue à la spatule

  7. Enfin, ajoutez un peu de bicarbonate de sodium (j'ai ajouté environ un peu plus de 3 pointes de couteau) et mesurez le PH. Si celui-ci est trop bas, ajustez avec le bicarbonate jusqu'à l'obtention d'un PH correct compris entre 4,5 et 5. Ne vous inquiétez pas de la couleur couleur un peu grise que vous obtiendrez avec l'ajout du bicarbonate. Après avoir mélangé, la gelée redeviendra bien rouge !
    Gel capillaire miel hibiscus
    J'ai ajouté le bicarbonate de sodium et mesuré le ph
  8. Votre gelée est prête ! Mettez-la dans le pot stérilisé et étiquetez-le (liste des ingrédients, date de fabrication, durée de conservation). Le produit se conserve environ 2 mois maximum.
    Hibiscus
    Texture gélatineuse

Je vous montre en images ce que cela donne niveau texture :

video


  •  L'hibiscus
De son nom scientifique "hibiscus sabdariffa", l'hibiscus est une plante ornementale, connue depuis l'Antiquité, cultivée en Egypte et en Asie du Sud Est pour sa beauté mais également pour ses fruits comestibles. Il existe plus de 30 000 variétés d'hibiscus.

Fleur d'hibiscus - Image Internet
C'est une fleur originaire des zones tropicales mais de nos jours, elle est surtout produite en Afrique noire (Sénégal, Togo, Mali...) dont les consommateurs en font une boisson typiquement africaine parfumée ou non à la menthe ou au gingembre : le bissap. Elle peut se boire froide ou chaude.

Utilisée en infusion (les feuilles sont d'abord séchées puis infusées), on peut s'en servir en cuisine pour parfumer des confitures, des desserts (cakes, crèmes brûlées...) ou des sauces.

Mais en plus de ses propriétés gustatives, l'hibiscus possède de nombreux bienfaits pour la santé. 
En effet, les Egyptiens ne l'utilisaient pas uniquement pour son côté esthétique. Ils avaient compris qu'elle était bénéfique pour leur santé. 

Fleur d'Hibiscus séchées - Image Internet
L'infusion d'hibiscus est riche en calcium, vitamine C et A, en anti oxydants et en fer.  
Elle joue un rôle protecteur sur le plan cardio-vasculaire, elle protège les vaisseaux, adoucit les gorges irritées, traite les bronchites, les gastros, apaise la toux et soigne la peau. Elle est aussi diurétique et antispasmodique. Que demander de plus ?

La fleur d'hibiscus possède également des propriétés cosmétiques pour les cheveux. Elle réduit les pellicules, nourrit, hydrate, renforce le cuir chevelu, stimule la croissance des cheveux, leur apporte volume, douceur, réduit les pointes fourchues et prévient la formation de cheveux blancs.  Du pur bonheur pour prendre soin de nos cheveux. 

Ce que j'en pense, ce que j'en dis :

Pour tout vous dire, cette recette est vraiment une recette pour laquelle j'avançais à tâtons ! C'est d'ailleurs pour cela que je n'en ai fait qu'une petite quantité !
L'hibiscus, cette magnifique fleur rouge que l'on trouve chez moi en Guadeloupe (pas que là-bas !), me mène la vie dure parfois, bien qu'elle possède de nombreuses propriétés. 

Aux premiers abords, quand j'ai mesuré le PH et vu le résultat, je me suis dis qu'une fois de plus l'hibiscus m'avait joué un vilain tour !!!! J'étais prête à tout jeter et je me suis souvenue fort heureusement que le PH pouvait soit être augmenté, soit être abaissé (voici l'article sur le PH ici). Et hop, un peu de bicarbonate de soude et ma gelée s'est transformée en un essai gagnant !

Je l'aime vraiment beaucoup. Elle ne colle pas, ne rend pas les cheveux poisseux et avec elle "exit" les résidus blancs. 

Au début, je l'ai utilisé essentiellement sur les cheveux de ma fille pour définir ses boucles. Ca lui a fait des bouclettes du tonnerre, bien brillantes !

Je l'ai aussi utilisé une fois sur moi pour un test de braid out improvisé ! Je n'en fais jamais, sauf pour rester chez moi (adepte que je suis des buns et chignons !) mais là, j'ai bien aimé le résultat : les cheveux étaient bien ondulés mais sans aucun effet carton ! 
Mais ce n'est pas tout à fait un gel (je crois que rien ne remplace mon gel de lin pour le moment !). Je trouve qu'elle a beaucoup moins ce "pouvoir" fixant que les gels en général.

Du coup, je l'utilise très régulièrement, plusieurs fois par semaine, mais plus comme un produit hydratant, (notamment pour ma routine du soir). Elle laisse les  cheveux bien hydratés et doux. Je l'utilise sur cheveux secs ou humides.

Par contre, je vous recommande vivement de bien mesurer le PH de votre préparation afin d'obtenir celui qui convient.

L'hibiscus se décline en fleurs séchées, en poudre, en infusion ou en sirop. Vous pouvez vous en procurer dans les magasins bio, les herboristeries, sur le site Aromazone ou Hennés et soins d'ailleurs. 

Voilà pour cette recette qui a failli ne jamais voir le jour ! Je suis bien contente d'avoir donner une seconde chance à l'hibiscus dont j'ai redécouvert les extraordinaires propriétés !...

Je vous dis à très bientôt et n'hésitez pas à laisser des commentaires et à partager le blog autour de vous !

Au plaisir !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire