dimanche 29 septembre 2013

Shampoing ayurvédique à la menthe poivrée


Bonjour les belles,

Aujourd'hui, je suis ravie car je reviens avec une recette de shampoing demandée par mon mari ! Eh oui, il est loin le temps (ou pas si loin que ça d'ailleurs) où il me disait : "Mais qu'est-ce que tu mets encore sur tes cheveux ? Pourquoi la chambre sent-elle les épinards ? Le miel et le citron, je peux en prendre, j'ai mal à la gorge ou c'est pour tes cheveux ?" ... (Mon mari est un martyr, le pauvre !...)
Depuis cette époque, l'eau a bien coulé sous les ponts et après l'avoir converti aux joies du rhassoul, de l'argile, du gel douche maison ou encore d'une crème hydratante au lait d'avoine, le voici me demandant si je n'ai pas un shampoing sous la main ! Bien sûr, des recettes j'en ai des tas dans la tête mais faute de temps et de moyens parfois, je ne peux pas toutes les réaliser !

Bref, je vais donc préparer avec vous, si vous le voulez bien, un shampoing ayurvédique à la bonne odeur de menthe poivrée que j'ai réalisé pour mon cher et tendre, mais bien aussi pour moi vu les propriétés qu'il possède !
Mais avant toute chose, je vais un peu vous parler de l'ayurveda.

La magnifique actrice indienne Aishwarya Rai devant le sublime Taj Mahal
- Image source Internet
 Partout sur internet (blogs, chaînes de beauté, réseaux sociaux...) on n'a de cesse de lire que les poudres ayurvédiques sont excellentes pour la peau et les cheveux. Ceci est d'ailleurs entièrement vrai ! Mais vous êtes-vous déjà demandés ce que cachait ce drôle de mot "ayurvédique" ? Moi si !!...
Image source internet


Pour comprendre, si cela vous dit, je vous invite à embarquer avec moi à bord du Homemad'india ! Attachez bien vos ceintures et détendez-vous !
Image source Internet
 
 
L'āyurveda ou encore "médecine ayurvédique", est une médecine traditionnelle originaire de l’Inde et pratiquée depuis plus de 5000 ans. Elle se fonde sur la combinaison de deux mots "ayur" qui signifie "vie" et de "veda" qui signifie "connaissance" : c'est donc la connaissance de la vie.

Image source Internet

Bien évidemment il s'agit d'une médecine non conventionnelle (elle représente pour nous autres occidentaux une sorte de médecine alternative), bien que l'Organisation Mondiale de la Santé l'ait reconnue comme étant une médecine traditionnelle. Elle puise ses sources dans le Véda, ensemble de textes sacrés de l'Inde antique. 
Image source Internet
Ceux qui pratiquent la médecine ayurvédique ont donc mis au point un certain nombre de préparations médicinales et de procédures chirurgicales pour prévenir ou guérir diverses maladies et infections.

L’āyurveda croit en l’existence des cinq grands éléments qui sont l'espace, l'air, le feu, l’eau et la terre. Tout ceci forme l'univers. A cela s'ajoute également le corps humain (le sang, la chair, la graisse, l'os, la moelle, le chyle, liquide contenu après digestion dans l'intestin grêle et le sperme qui sont les sept principaux éléments qui constituent l'organisme).

Les cinq éléments - Image source Internet

L’āyurveda croit également en l’équilibre de trois énergies fondamentales (qu'on appelle "doshas"), qui agissent à la fois au niveau coporel, cérébral (l'esprit) et spirituel (l'âme) :  Vāta (vent/esprit/air), Pitta (feu/eau), Kapha (terre/eau).
Image source Internet

Selon la médecine ayurvédique, ces éléments se retrouvent à des degrés différents chez chaque individu. Les doshas dominants chez tel ou tel individu vont permettre de déterminer ses tendances, ses faiblesses. A partir de là, un style de vie, un régime qui lui sera bénéfique, en harmonie avec l'univers lui sera proposé.

L’āyurveda met donc au service de notre santé, bon nombre de trésors (bains, huiles, massages, espèces végétales). La beauté et le bien être prennent alors tout leur sens : on purifie le corps et l'esprit afin de révéler la beauté intérieure et extérieure ! Les poudres ayurvédiques font donc intégralement partie de cette "philosophie".
Image source Internet

Avant de nous lancer à corps perdu dans la recette, je vais rapidement vous présenter les poudres utilisées pour la réalisation de ce shampoing. Il existe un très grand nombre de poudres mais puisqu'il s'agit d'un shampoing fortifiant et spécial pousse, j'ai donc tout naturellement utilisé celles qui la favorisent.

Les différentes poudres utilisées et leurs bienfaits pour nos cheveux :

Les poudres de la recette
  • Le Brahmi : Cette poudre issue d'une plante dont l'identité soulève les controverses (l'interprétation des textes sacrés n'est pas toujours aisée) est réputée pour son action tonifiante et stimulante sur les cheveux. Elle en favorise la pousse, les rend plus épais, plus brillants et fortifie les racines. Elle lutte contre les pellicules, apaise le cuir chevelu et a tendance à  noircir les cheveux (idéale en cas de cheveux blancs).
  • L'amla : En sanskrit (langue indienne), le nom de cette poudre signifie "infirmière" ce qui laisse déjà à penser qu'elle possède de nombreuses vertus pour la santé. Très utilisée par les femmes en Inde, l'amla favorise la pousse des cheveux et en ralentit la chute en stimulant les racines. C'est un régénérant très puissant qui apporte volume et masse à la chevelure en boostant le cuir chevelu. Elle rend donc le cheveu plus fort et plus résistant. Elle lutte également contre l'apparition précoce des cheveux blancs.
  • Le bhringraj (ou maka) : En langue indienne le nom de cette plante signifie "maître des cheveux" car elle est réputée comme étant l'une des meilleures plantes pour favoriser la croissance des cheveux. La poudre de bhringraj permet de lutter efficacement contre les pellicules et est vivement conseillée en cas de calvitie. Elle rend les cheveux plus denses, doux, brillants et leur redonne du volume.  Elle a aussi tendance à foncer les cheveux.
  • Le kachur sugandhi : Cette poudre a une odeur très douce. Elle stimule les racines ce qui favorise la pousse des cheveux. Elle les rend plus épais, plus brillants.
  • Le kapoor kachli : Cette poudre est assez identique au kachur sugandhi. Elle tonifie le cuir chevelu, rend les cheveux plus épais, plus brillants, plus lisses (elle facilite le démêlage). Elle stimule les racines et favorise ainsi la pousse des cheveux. C'est  également un très bon antioxydant. Enfin, elle parfume délicatement les cheveux.

Passons maintenant à la recette. Pensez à bien désinfecter votre matériel de cosmétiques, soit à l'eau bouillante, soit avec de l'alcool. Nettoyez également votre plan de travail et éviter de trop manipuler les ustensiles. Enfin, pensez aussi à stériliser le récipient qui accueillera votre produit fini.

Le matériel :

une balance de précision / un grand bécher gradué / deux bols / un récipient pour y mettre l'infusion / une cuillère à café / un filtre ou un vieux morceau de tissu en coton (propre) / un batteur mousseur / un flacon pour y mettre le shampoing

Les ingrédients (pour 200 ml) :
 
Les différentes bases utilisées
Phase A : les bases
- 2 g de base lavante
- 65 g de base moussante douceur
- 8 g de mousse de babassu
- 20 g de base moussante consistante
- 5 g de base douceur de coco
- 7 g d'eau minérale

Phase B : l'infusion
- 82,3 g d'infusion de poudre de brahmi, d'amla, de bhringraj, de kachur sugandhi et de kapoor kachli.
- 5 g de gel d'aloé véra (gel hydratant et nourrissant)
- 4 g d'inuline (agent hydratant, adoucissant et excellent conditionneur capillaire)

Pour réaliser l'infusion vous aurez besoin de 400 ml d'eau mesurée à l'aide d'un bécher et d'une cuillère à café de chaque poudre précédemment citée. 

 Phase C : autres ajouts
- 20 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée (tonique et rafraîchissante)
- 1,2 g de cosgard (conservateur)

Tous les ingrédients utilisés proviennent du site AROMAZONE et du site HENNES ET SOINS D'AILLEURS (plusieurs poudres).

Le pas à pas : 

  1.  Avant tout, il faut réaliser une infusion avec les poudres indiennes. Pour ce faire, faites chauffer 400 ml d'eau minérale. Mettez dans un récipient, une cuillère à café de chaque poudre citée précédemment. Une fois l'eau suffisamment chaude, versez-là dans le récipient contenant les poudres. Mélangez le tout, puis couvrez et laissez reposer environ 40 minutes.
    Mélange des différentes poudres
    Je verse l'eau chaude pour l'infusion
    Je mélange
    Je recouvre et laisse reposer


  2.  Au bout des 40 minutes procédez à la filtration de l'infusion à l'aide d'un torchon propre. Recouvrir votre bécher avec le torchon (pensez à bien "caler" les bords pour que le poids du liquide n'entraine pas la chute du torchon au fond du bécher) et versez dessus le mélange eau/poudres indiennes. (Pour ma part, je n'ai pas utilisé de passoire car les mailles sont trop grosses et laissent passer les poudres. J'ai utilisé un morceau de tissu en coton qui ne me sert qu'à la préparation de mes cosmétiques.) Conservez le filtrat obtenu, dans le bécher, pour la suite de la recette.
    Je verse l'infusion sur mon filtre
    On remarque que le niveau baisse 

    Lors de la filtration il y a toujours une perte au niveau de la quantité. La photo 1 représente les 400 ml d'eau et la photo 2 ce qui reste après filtration. J'ai obtenu environ 200 ml.
    Le filtre a bien fonctionné, voici ce qui reste des poudres indiennes
  3. Après la filtration des poudres indiennes, pesez et versez toutes les bases de la phase A (lavante, douceur, consistante, douceur de coco) ainsi que la mousse de babassu et l'eau minérale dans un bol. Mélangez doucement pendant quelques instants à l'aide du batteur mousseur.
    Les bases et la mousse de babassu
  4.  Pesez le filtrat obtenu au début de la recette pour ne conserver que les 77 g demandés et versez-le dans le second bol. Ajoutez puis mélangez le reste des ingrédients de la phase B, l'aloé véra, et l'inuline dans l'infusion. Délayez bien la poudre d'inuline dans le liquide. 
    Infusion de poudres indiennes, gel d'aloé véra et poudre d'inuline
  5. Versez l'infusion de poudres dans le bol contenant les bases et la mousse de babassu en mélangeant doucement à l'aide du batteur mousseur, afin d'obtenir un produit de consistance homogène.
  6. Ajoutez l'huile essentielle de menthe poivrée et le conservateur cosgard en remuant bien entre chaque ajout.
  7. Versez le produit dans un flacon. Votre shampoing ayurvédique est prêt.
    Opération périlleuse
  8. Etiquetez-le (liste des ingrédients, date de fabrication et durée de conservation). Le produit se conserve environ 3 mois, à l'abri de la lumière et de la chaleur.
    Un shampoing très efficace

Ce que j'en pense, ce que j'en dit :
 
Pour la petite histoire...J'ai toujours été fascinée par l'Inde et ses trésors et ce pour diverses raisons. Tout d'abord, j'aime cette diversité de la culture indienne héritage d'un passé marqué par la colonisation, les mouvements migratoires des populations où se heurtent aujourd'hui tradition et modernité. J'aime aussi beaucoup les danses,  le cinéma avec notamment le genre du bollywood, la cuisine (qu'est-ce que je ne ferais pas pour un bon poulet tandoori !) et surtout les secrets de beauté des magnifiques femmes indiennes, transmis de mères en filles. Mais j'aime ce pays par-dessus tout car une partie de mes ancêtres, du côté maternel, est originaire de là-bas !...
Image source Internet

Pour en revenir au shampoing, je vous dirais qu'il est vraiment trop bien ! Il mousse bien, juste ce qu'il faut en fait (pour ma part, ce n'est pas trop le but recherché même si je peux avouer que cela peut en dérouter certaines au début, habituées des "mousses ultra moussantes" des shampoings "cra cra" du commerce mais dont le revers de la médaille est aussi d'assécher les cheveux).
Une jolie couleur et une bonne texture

Il sent bon la menthe. Il se répartit aisément sur la chevelure de part sa texture ni trop fluide, ni trop épaisse.
Il se rince facilement et lave vraiment très bien ! Je l'ai utilisé juste après mon masque à l'argile rose (par ici la recette).

Une petite mousse toute douce et fine
Je l'ai laissé posé quelques minutes. Mes cheveux n'étaient pas secs mais doux, brillants et renforcés.
Je dois d'ailleurs en refaire un autre pour mon mari car au final, je me le suis gardé : il a tout pour lui !...

Je trouve donc que ce shampoing représente une très bonne alternative pour les personnes qui ne veulent pas utiliser les poudres "pures", sous forme de masques par exemple, souvent pour des soucis de rinçage.
Sous la forme que je vous propose (en infusion), les bienfaits des poudres sont conservées et toujours très actives.


Sachez que vous pouvez également utiliser les infusions de poudres ayurvédiques soit en dernière eau de rinçage, lors de votre shampoing, soit dans votre vaporisateur hydratant en y ajoutant notamment des actifs capillaires (protéines de soie, de riz...), des humectants (miel, glycérine...) et des huiles essentielles en fonction des effets recherchés (c'est d'ailleurs comme ça que j'ai utilisé le surplus de mon infusion). Vous pouvez aussi combiner entre elles d'autres poudres ou n'en utiliser qu'une seule !
Avec ces différentes façons d'utiliser les poudres indiennes, vous jouirez ainsi pleinement de leurs extraordinaires propriétés.



Image source internet

J'espère que cette recette vous aura plu ! Moi en tout cas je suis toujours aussi ravie de vous livrer un petit peu de moi et de mon univers ! N'hésitez pas à commenter, à laisser vos avis et à partager !

Au plaisir !

Chris Tal

12 commentaires:

  1. Salut Christ, eh bien tu viens de me donner une idée, je n'aurais jamais pensé faire une infusion à partir de mes poudres, en effet leur coté asséchant m'obligeant à minimiser leur récurence, mais là tu viens de m'apporter la clé. Aujourd'hui je dois me faire mon shampooing, je me suis trouvé une base gélifiante à base d'algues (bio) je vais y incorporer une infusion et voir ce que cela donne et ma menthe poivrée fétiche et un oil rincage à l'huile de Brocolis....je te tiens au courant bisous ma beauté, et encore merci.. Je sais que cela te demande beaucoup de boulot en plus du doudou et des enfants, mais tu n'as jamais imaginer rédiger un recueil de livre de recette à vendre...Franchement, je pense que tu détiens toutes les bases pour en faire qui serait très apprécié. Encore une grosse bise et bon dimanche.

    Christelle Clément

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh lala Christelle, je ne sais pas quoi te dire....à chaque fois que je te lis, je suis toujours aussi émue par ta gentillesse et tes encouragements ! Tu es adorable !!!!...Un recueil de recettes....ça pourrait être une idée mais je suis au commencement de ce que je sais faire et j'ai encore tant à apprendre !! Mais merci, peut-être que l'idée germera !...Pour le temps, eh ben je t'avouerais que c'est très dur mais la famille est toujours ma priorité même si le blog est devenu un membre de la famille ! LOL !!! Je fais pas mal de choses le soir, une fois que tout le monde est couché ! Mais le plus difficile en vrai c'est que j'ai plus d'idées que de temps pour les réaliser ! LOL ! En tout cas, merci de ton soutien ! Bisous ma belle !

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Ah !!!!! Encore un truc que je vais avoir envie de popoter !!!!
    Ton blog me tue, Chris Tal ! Je devais me remettre à la popote, pour en faire de plus en plus, mais alors là, je suis plus que boostée à chaque fois qu'un post sort ! :-)

    Merci pour la motivation ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nounoune ! C'est trop gentil !!!!! Contente de te booster parce que moi aussi tu me boostes bien avec ta longueur de folie !!!!!

      Supprimer
  4. Bonsoir Chris Tal
    Je lis ton blog depuis qq temps et chaque fois tes recettes me font de l'oeil. Merci beaucoup pour tout ce partage. Tes recettes sont complètes avec la fonction de chaque ingrédient. Ça donne envie de de lancer. Merci encore et continue comme cela.
    Bonne soirée
    Chantal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Chantal,
      Je suis ravie de te lire ici !!! Merci beaucoup, mais vraiment beaucoup pour tes encouragements !!!! N'hésite surtout pas à te lancer car c'est un réel amusement....enfin je le vois comme ça !!! En tout cas, tes paroles (écrites) me touchent énormément ! Au plaisir de te lire très souvent !

      Supprimer
  5. Bravo ton blog est génial!
    Tes recettes sont d'enfer!
    Tu devrais te publier franchement.
    Bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Trysty01, je suis ravie qu'il te plaise !!! Ca fait bien plaisir !!! Merci du compliment !!!!! A très bientôt !!

      Supprimer
  6. Coucou Christal, je suis d'avis avec vous , les poudres indiennes sont veritablement efficaces pour l'entretien des cheveux. Je les utilise pour traiter mes cheveux crepus(je ne suis qu'une debutante, juste 2 mois) et je vous l'assure qu'elles vont bien avec mes cheveux. Je vis en Inde et j'utilse uniquement que des produits made in Inde. Et j'aime le resultats que ces produits ont sur mes cheveux, et comme vous je suis fascinee par cette culture. Cordialement

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Christal, je suis d'avis avec vous , les poudres indiennes sont veritablement efficaces pour l'entretien des cheveux. Je les utilise pour traiter mes cheveux crepus(je ne suis qu'une debutante, juste 2 mois) et je vous l'assure qu'elles vont bien avec mes cheveux. Je vis en Inde et j'utilse uniquement que des produits made in Inde. Et j'aime le resultats que ces produits ont sur mes cheveux, et comme vous je suis fascinee par cette culture. Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,

      Oh que vous êtes chanceuse ! L'un de mes rêves seraient d'aller en Inde ! Vous devez être servie niveau produits naturels et surtout rencontres, découvertes, dépaysement !!!! Il y a de quoi être fascinée !!!!! Bonne continuation !!! A bientôt !!!

      Supprimer