dimanche 11 février 2018

Lait capillaire hydratant et fortifiant à l'hibiscus, ortie piquante, karité et coco

Bonjour tout le monde !

Alors nous revoilà pour une toute nouvelle recette spécial cheveux ! Aujourd'hui je vous propose de réaliser ensemble un lait capillaire hydratant et fortifiant à l'hibiscus et à l'ortie piquante.

Mon lait capillaire hydratant et fortifiant à l'hibiscus et à l'ortie piquante
L'hiver et la neige sont bien là alors plus que jamais j'ai décidé de protéger mes cheveux et ceux de mes enfants en leur apportant un maximum d'hydratation tout en les renforçant.

La recette que j'ai réalisé il y a quatre jours répond justement à ces besoins grâce aux ingrédients qu'elle contient (en plus de l'hibiscus et de l'ortie) comme le beurre de karité, l'huile de coco ou encore la phytokératine.
Mais voyons ensemble quelles sont les propriétés des deux ingrédients principaux.
 

L'hibiscus  
De son nom scientifique "hibiscus sabdariffa", l'hibiscus est une plante ornementale, connue depuis l'Antiquité, cultivée en Egypte et en Asie du Sud Est pour sa beauté mais également pour ses fruits comestibles.

Fleur d'hibiscus - Photo Source Internet
C'est une fleur originaire des zones tropicales mais de nos jours elle est surtout produite en Afrique noire (Sénégal, Togo, Mali...) dont les consommateurs en font une boisson délicieuse, parfumée ou non à la menthe ou au gingembre : le bissap. Elle peut se boire froide ou chaude. 

Utilisée en infusion, on peut s'en servir en cuisine pour parfumer des confitures, des desserts ou des sauces.

Mais en plus de ses propriétés gustatives, l'hibiscus possède de nombreux bienfaits pour la santé.
Riche en calcium, vitamine C et A, en antioxydants et en fer, elle joue un rôle protecteur sur le plan cardio-vasculaire. Elle protège les vaisseaux, adoucit les gorges irrités, traite les bronchites, les gastros, apaise la toux et soigne la peau. Elle est aussi diurétique. Que demander de plus ?

Sur le plan capillaire
La fleur d'hibiscus possède également des propriétés cosmétiques intéressantes pour les cheveux.

Fleurs d'hibiscus séchées - Photo Source Internet -
Elle réduit les pellicules, nourrit, hydrate, renforce le cuir chevelu, stimule la croissance des cheveux, leur apporte volume, douceur, réduit les pointes fourchues et prévient la formation de cheveux blancs.
Associée au henné, elle sublime les tons rouges et acajou.
Du pur bonheur pour prendre soin de nos cheveux. 

L'ortie piquante
L'ortie n'a pas toujours eu une bonne réputation, loin de là ! Urticante quand elle entre en contact avec la peau, elle fait des merveilles sur les cheveux !
Ortie piquante - Photo Internet -

Riche en minéraux et en oligo-éléments tels que le soufre, le fer, la silice, le calcium ou encore le potassium ainsi qu'en vitamines, l'ortie piquante est un excellent fortifiant capillaire naturel, qui apporte force et beauté aux cheveux.

Elle est également très riche en protéines et contient les huit acides aminés essentiels et des acides aminés soufrés.

Bienfaits pour les cheveux
Parmi les acides aminés essentiels que renferme l'ortie, nous retrouvons la méthionine et la cystéine présentes dans la kératine des cheveux. Ce sont ces dernières qui leur apportent force et élasticité.

Le zinc qu'elle contient aide quant à lui à rééquilibrer les sécrétions de sébum des cheveux gras et apaise les états pelliculaires.

Poudre d'ortie - Source Aromazone -
Les vitamines et notamment celles du groupe B présentent dans l'ortie participent à la croissance des cheveux en stimulant la pousse. Enfin, la richesse en fer de l'ortie est efficace pour lutter contre la chute des cheveux.

L'ortie est donc très bénéfique pour les cheveux fatigués, dévitalisés, mous, ternes, gras, sujets aux pellicules ou qui rencontrent une chute.
Vous pouvez également utiliser l'ortie pour fortifier les ongles cassants.


Enfin, la poudre d’ortie piquante s’utilise pour confectionner des lotions anti chute et toniques, des masques capillaires fortifiants et anti chute, des shampoings secs ou en eau de rinçage(Source Internet) 
Voilà donc pour les propriétés de ces ingrédients. 

Passons maintenant à la pratique ! N'oubliez pas de bien désinfecter votre matériel de cosmétiques, vos contenants, le plan de travail et vos mains.

Le matériel :
une balance de précision / deux bols supportant le bain-marie / deux casseroles / un mini fouet ou batteur mousseur / une spatule ou une cuillère / un récipient d'eau froide / une flacon pompe stérilisé pour y mettre le produit fini

Les ingrédients (pour environ 100 ml) :
La phase huileuse (phase A)
- 10 g de beurre de karité (protecteur, nourrissant)
- 10 g d'huile de coco (nourrit, apporte vigueur, brillance et lisse la fibre capillaire)
- 7 g de cire émulsifiante n°2 (émulsifiant qui permet d'obtenir des crèmes onctueuses, nourrissantes au toucher soyeux)
- 2 g d'acide stéarique (agent de texture, épaississant et émollient)

La phase aqueuse (phase B)
- 60 g d'infusion d'hibiscus et d'ortie piquante
- 5 g de glycérine végétale (émolliente et hydratante)

La phase des actifs et du conservateur (phase C)
- 3 g d'actif phytokératine (elle maintient l'hydratation des cheveux, les rend doux, brillants et volumineux)
- 2,4 g de protéines de riz (apportent volume et force)
- 0,6 g de cosgard (conservateur)

Vous pouvez retrouvez tous les ingrédients sur le site AROMAZONE. 

Avant de réaliser la recette, vous devez préparer une infusion d'hibiscus et d'ortie piquante.
  • Pour cela, mettez dans bol, 10 g de feuilles d'hibiscus, 10 g de poudre d'ortie piquante et 350 ml d'eau minérale.
    Fleur d'hibiscus
    Poudre d'ortie piquante
    L'hibiscus dans le bol
    L'ortie dans le bol

    J'ajoute l'eau minérale

  • Versez le tout dans la casserole et placez-la sur le feu durant 15 minutes environ. 
    Je place le tout sur le feu
  • Arrêtez le feu et couvrez ensuite la casserole pendant 30 minutes avant de filtrer. 
    Je couvre la casserole durant 30 mn
    Je filtre
    Les restes de poudre et de fleurs

  • Récupérez le filtrat pour la recette. (Si vous avez du surplus, vous pouvez soit l'utilisez dans votre vaporisateur en y ajoutant quelques gouttes de conservateur, soit congeler le liquide dans des bacs à glaçons pour une prochaine recette).
    J'ai récupéré l'infusion d'hibiscus et d'ortie piquante

Le pas à pas :
  1. Mettez dans le premier bol le beurre de karité et l'huile de coco puis ajoutez l'émulsifiant et l'acide stéarique.
    Le beurre de karité
    L'huile de coco
    Le karité dans le bol
    J'ajoute l'émulsifiant

    Dans le bol
    L'acide stéarique
  2. Dans le second bol, versez l'infusion d'hibicus et d'ortie piquante et ajoutez la glycérine végétale.
    L'infusion dans le bol
    Ajout de la glycérine végétale
    Les deux phases dans les bols
  3. Placez les deux bols au bain-marie, jusqu'à ce que les ingrédients solides fondent bien.
    La phase huileuse au bain-marie
    La phase aqueuse au bain-marie
  4. Hors du feu, versez la phase aqueuse dans la phase huileuse en remuant bien pendant 3 minutes. Le mélange doit s'homogénéiser.
    Je verse la phase B dans la phase A
    Je mélange bien
  5. Tout en continuant à remuer pendant 3 minutes encore, placez le bol dans un récipient d'eau froide.
    Dans le récipient d'eau froide
    Je mélange
  6. Ajoutez enfin, un à un, les ingrédients de la phase C en remuant bien entre chaque ajout.
    Les ingrédients de la phase C
  7. Versez le lait dans le flacon et étiquetez-le (liste des ingrédients, date de fabrication, durée de conservation). Le produit se conserve 3 mois.
    Le lait capillaire dans le flacon
Pensez à bien faire un petit test sur une petite portion de vos cheveux avant d'utiliser pleinement le produit.
Vérifiez également le PH de votre préparation. J'ai dû ajouté un peu de bicarbonate de soude afin d'obtenir un PH de 5,5.

Mes impressions : 

J'aime bien la texture de ce lait qui est assez fluide sans être trop liquide. Il est assez simple à faire d'ailleurs.

Par contre, je suis un peu mitigée sur ses effets. Comme je l'ai dit au tout début de l'article, ce lait était pour les enfants et moi.

Sur les cheveux de mon fils, utilisé tel quel il a permis de conserver son hydratation pendant 2/3 jours. C'était top !
Pour ma fille et moi, le lendemain nos cheveux étaient secs.

J'ai donc essayé de l'utiliser différemment en faisant la LOC METHOD. J'ai d'abord appliqué mon vaporisateur composé d'eau et de gel d'aloé véra. Ensuite, j'ai mis un peu d'huile de pépin de raisin puis le lait capillaire. Et là, la magie a opéré comme vous pouvez le voir sur les photos qui suivent :

Avec le lait capillaire seul
En faisant la LOC METHOD

Je suis donc encore en quête du lait capillaire maison que je pourrais utilisé sans aucun autre produit !
Quoi qu'il en soit, j'aime bien ce lait malgré tout  !

Je vous invite à vous faire votre propre idée en testant ce lait !

A très vite pour d'autres tambouilles !
Et n'oubliez pas que le partage nous enrichit toujours !...